Constipation

Traitement de la constipation, occlusion intestinale

Urgence  7/7 jours    079 590 27 09

 

 LA CONSTIPATION

 

On parle de constipation lorsqu’il y a un retard ou une difficulté à évacuer les selles. Les indices sont présents lorsque votre transit vous joue des tours, que vous êtes ballonnée ou mal à l’aise. Elle se caractérise par une émission trop rare de selles qui sont souvent dures.

La majorité des personnes souffrant de constipation sont des femmes, env. 80 % des cas les concerneraient. Les enfants ne sont également pas épargnés par la constipation principalement ceux qui ressentent une certaine gêne à aller à la selle (les enfants qui « se retiennent » pour ne pas aller aux toilettes à l’école).

On parle de constipation lorsque les selles sont dures, sèches et difficiles à évacuer. En général, cela survient s’il y a moins de trois selles par semaine.

La constipation peut-être :

– occasionnelle, due à un changement des habitudes quotidiennes (voyages à l’étranger,  stress, ou encore au fait de « se retenir »).

– brutale, sans cause particulière apparente. Il est alors recommandé de consulter un  médecin, car elle peut être le symptôme d’une maladie plus grave.

– chronique, lorsqu’elle dure depuis plusieurs mois avec des symptômes plus ou moins marqués.

La constipation est dénommée :

 

– de transit  (ou de progression) lorsque les selles stagnent trop longtemps dans le colon.

Les symptômes sont des selles dures et rare (moins de 3 par semaine), mais pas de difficulté d’évacuation.

– terminale  (ou d’évacuation) lorsqu’elles s’accumulent dans l’ampoule rectale.

Les symptômes sont des défécations incomplètes ou difficiles, une sensation de plénitude rectale et des efforts de poussée importants ou répétés.

Dans les deux cas, la constipation peut être accompagnée de ballonnements, de douleurs abdominales, de malaises intestinaux, de flatulences.

Les deux problèmes peuvent coexister chez une même personne.

Les causes de la constipation :

Lors de la digestion, les intestins se contractent pour faire avancer les aliments dans le tube digestif.

Ce phénomène est appelé le péristaltisme. En cas de constipation, le péristaltisme est ralenti et les

selles restent trop longtemps dans le côlon, Dans la grande majorité des cas, aucune cause organique n’est retrouvée et la constipation est dite « fonctionnelle ».

Retarder l’évacuation des selles lorsque l’envie se fait sentir est une autre cause fréquente de constipation. Plus elles séjournent longtemps dans le côlon, plus les selles deviennent dures comme des cailloux et difficiles à évacuer. Ceci est attribuable au fait que le corps, par le côlon, réabsorbe beaucoup d’eau présente dans les selles. Retenir leur évacuation peut aussi provoquer des douleurs et des fissures anales.

Dans certains cas, la constipation est causée par une occlusion (ou obstruction) intestinale, qui correspond à un blocage total du transit intestinal. La constipation survient alors de façon soudaine et s’accompagne de vomissements. Elle nécessite une consultation médicale d’urgence.

De nombreux médicaments peuvent également causer une constipation, dont, paradoxalement, certains laxatifs lorsqu’on les prend pendant de longues périodes.

Traitements :

En cas de constipation de transit, il est important de déterminer d’abord la cause.

Si l’on se trouve dans un cas de constipation chronique il est recommandé de faire un nettoyage complet du colon par le biais d’une irrigation colonique ou hydrothérapie du colon.

La constipation peut également être d’origine héréditaire.

Souvent elle revêt un caractère psychosomatique, c’est à dire qu’elle est souvent présente à partir du moment où un choc émotionnel s’est produit. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir recours à la psycho-bio-acupressure comme complément.

En cas de constipation terminale, le lavement s’avère être une solution rapide et efficace.

Pour tous renseignements:

tél. 079 590 27 09